•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Style libre, ICI Première.
Style libre, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 26 août 2020

Le concept de la bulle à l’école est incompatible avec le sport étudiant

Le concept de la bulle à l’école est incompatible avec le sport étudiant

Publié le 27 août 2020
On voit des ballons en avant-plan. Les enfants sont flous à l'arrière.
Des élèves font de l'activité physique dans le gymnase de l'école.PHOTO : Radio-Canada / Danny Gosselin

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) travaille à mettre au point un guide pour permettre la tenue des activités sportives autant dans les programmes spéciaux qu'au niveau parascolaire dans les écoles primaires et secondaires. L'organisation tente de convaincre les autorités sanitaires que les équipes sportives à l'intérieur des écoles sont très sécuritaires.

En accord avec le principe de bulle, le président-directeur général du RSEQ, Gustave Roel, demande tout de même à Québec de revoir ses règles pour permettre aux jeunes de faire du sport.

« On pense que les équipes sportives peuvent être gérées comme dans une bulle. Ça ferait en sorte que les jeunes qui présentement font du sport à l’école continueraient à faire du sport à l’école avec cet encadrement-là plutôt que de dire à 16 h, on ferme et que ces jeunes là se retrouvent dans d’autres équipes à l’extérieur de l’école », précise M. Roel.

Le RSEQ gère une trentaine d'activités différentes auxquelles participent plus de 220 000 élèves du primaire et du secondaire.