•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'UQAC se prépare à offrir la session d'automne 2020 à distance

Style libre, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 8 mai 2020

L'UQAC se prépare à offrir la session d'automne 2020 à distance

L'UQAC se prépare à offrir la session d'automne 2020 à distance

Le stationnement de l'UQAC est vide.
Le stationnement de l'université est vide.PHOTO : Radio-Canada / Catherine Paradis
Style libre, ICI Première.
Style librePublié le 8 mai 2020

L'Université du Québec à Chicoutimi envisage de tenir seulement des cours à distance lors de la session d'automne.

C’est ce que la direction de l’UQAC a annoncé dans une publication sur son site Internet jeudi soir.

La session d'hiver avait d'ailleurs pris cette tournure en raison de la crise de la COVID-19.

La décision est basée sur une communication d'Éric Blackburn, sous-ministre au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, envoyée mercredi aux directions des cégeps et des universités. Dans celle-ci, il invite les institutions à se préparer à offrir uniquement des cours à distance.

Comme nous ne pouvons prévoir quelle sera la situation à la rentrée scolaire de l’automne, notamment en matière de distanciation sociale, l’enseignement à distance pourrait être l’une des solutions à adopter, a écrit le sous-ministre Blackburn.

C’est donc dans cette direction que se dirige l’université régionale, confirme Marie-Karlynn Laflamme, directrice du bureau des affaires publiques à l’UQAC.

« Il faut se préparer à une session en non-présentiel, mais il y a toujours une petite porte ouverte. »

— Une citation de  Marie-Karlynn Laflamme, directrice des affaires publiques à l’UQAC

La situation pourrait avoir un impact financier important pour l’UQAC, qui reçoit quelque 1500 étudiants étrangers sur son campus. Leur absence pourrait avoir une lourde conséquence sur le budget de l’établissement.