•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Samedi et rien d'autre, ICI Première.
Samedi et rien d'autre, ICI Première.
Rattrapage du 8 mai 2021 : Yanick Villedieu et Maxime Le Forestier

Entrevue avec Maxime Le Forestier : Son livre Brassens et moi

Maxime Le Forestier : avoir Brassens dans la peau

Publié le 8 mai 2021
La page couverture du  livre de Maxime Le Forestier Brassens et moi.
Le livre de Maxime Le Forestier Brassens et moiPHOTO : Stock

Alors que l'on commémore cette année les 100 ans de sa naissance (1921) et les 40 ans de sa mort (1981), l'occasion est belle de se souvenir de Georges Brassens et de le faire connaître. « Brassens est aussi important que Bach pour la musique classique. Je me suis dit que, humblement, je pouvais être le Glenn Gould de Brassens », affirme le chanteur Maxime Le Forestier, auteur du livre Brassens et moi.

Maxime Le Forestier a connu Georges Brassens à 14 ans en découvrant ses chansons, et l’a rencontré en chair et en os neuf ans plus tard, en faisant la première partie d’un de ses spectacles.

Après avoir chanté en long et en large les chansons de Brassens, Maxime Le Forestier est incapable de nommer une chanson favorite de son oeuvre : « Les chansons de Brassens arrivent n’importe quand, au gré de la vie », dit-il.