•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Samedi et rien d'autre, ICI Première.

De la lecture à distance pour des aînés confinés

Publié le 23 mai 2020
Quatre femmes, trois sont âgées, dont une en fauteuil roulant, discutent à table
Godelieve De Koninck a fondé le projet Liràtoutâge.PHOTO : Radio-Canada / Mireille Roberge

Il y a 13 ans, Godelieve De Koninck a commencé à faire la lecture aux personnes âgées en perte d'autonomie de la région de Québec. C'est ce qui l'a amenée à fonder le programme Liràtoutâge, qui compte désormais 60 bénévoles. À 82 ans, l'orthopédagogue à la retraite explique à Joël Le Bigot qu'elle n'a pas l'intention de laisser le confinement l'arrêter dans son élan.

Même si elle ne peut plus se rendre physiquement dans les CHSLD, elle tient à ce que l'initiative se poursuive pour s'étendre un jour à toute la province. Elle s'est donc initiée à la technologie. Une fois par semaine, elle enregistre des capsules à l'intention des personnes âgées qu'elle diffuse sur les réseaux sociaux.

« J'ai 82 ans. Il faut que je me dépêche. Je ne peux pas partir tant que ce n'est pas installé partout au Québec. »

—  Godelieve De Koninck, fondatrice du programme Liràtoutâge