•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Samedi et rien d'autre, ICI Première.
Samedi et rien d'autre, ICI Première.
Rattrapage du 3 avr. 2021 : La fin de l'Univers, et la persécution des minorités religieuses

Entrevue avec F. Brousseau : Des minorités religieuses victimes de persécutions

La persécution des chrétiens, une affaire « tristement banale », selon François Brousseau

Publié le 3 avril 2021
Des taches de sang sur des bancs de l'église St. George sont visibles à la suite d'un attentat-suicide à la bombe, en Égypte, le dimanche 9 avril 2017. Il s'agit d'une église copte.
Des taches de sang sur des bancs de l'église St. George sont visibles à la suite d'un attentat-suicide à la bombe, en Égypte, le dimanche 9 avril 2017. Il s'agit d'une église copte.PHOTO : Associated Press / Nariman El-Mofty

L'organisme Portes ouvertes, associé à l'Église protestante en France, rapporte qu'en 2020, 4761 chrétiens partout dans le monde ont été tués en raison de leur foi. C'est une augmentation de 60 % par rapport à l'année précédente. La persécution des adeptes du christianisme est donc un problème réel, mais qui est traité différemment de la persécution d'autres minorités religieuses, d'après François Brousseau. Le chroniqueur aux affaires internationales offre quelques pistes qui expliqueraient ce contraste de perceptions.