•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tournée estivale de la cheffe libérale Dominique Anglade

Région Zéro 8
Rattrapage du jeudi 5 août 2021

Tournée estivale de la cheffe libérale Dominique Anglade

Tournée estivale de la cheffe libérale Dominique Anglade

Dominique Anglade accorde une entrevue dans nos studios de radio de Rouyn-Noranda.
Dominique Anglade, candidate à la direction du Parti libéral du Québec, est de passage en Abitibi-Témiscamingue.PHOTO : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 5 août 2021

La cheffe du Parti libéral du Québec Dominique Anglade se réjouit de l'instauration par Québec d'un passeport vaccinal.

De passage en Abitibi-Témiscamingue pour quelques jours, elle a réitéré qu'elle s'attend à des directives claires de la part du gouvernement du Québec.

Elle souhaite notamment qu'on fasse une liste exhaustive des endroits où il sera permis ou non de se rendre si l'on n'est pas pleinement vacciné et espère même qu'il y aura des paliers d'intervention différents en fonction de la situation épidémiologique des régions.

Et qu'on n'attende pas, surtout, des semaines pour émettre les directives, parce que comme les gens vont bientôt retourner au travail, il y a toute une planification à faire pour les familles, et donc ça va être important d'avoir cette information-là plus tôt que tard, déclare-t-elle.

Arrivée dans la région mardi, la cheffe libérale est notamment allée à la rencontre des gens d'affaires.

Dominique Anglade continue de répéter que chaque région est différente et qu'il faut en tenir compte.

Évidemment, la question de la main-d'oeuvre est venue sur toutes les lèvres, les services de garde, la santé. [...] La santé... je pense même que l'Abitibi-Témiscamingue devrait avoir un statut particulier au Québec, parce qu'en matière de santé, ce n'est pas du tout la même réalité que dans plein de régions du Québec et ça, c'est véritablement un enjeu, appuie-t-elle.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.