•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région Zéro 8
Région Zéro 8
Rattrapage du mercredi 21 juillet 2021

Conseils pour chasser les papillons

Conseils pour chasser les papillons

Publié le 21 juillet 2021
Un papillon sur une planche de bois.
Un papillon lune pris en photo par Jonathan Gagnon.PHOTO : Gracieuseté de Jonathan Gagnon

Jonathan Gagnon, biologiste de formation, a récemment développé un intérêt marqué pour les papillons. Il s'est rendu compte que même si peu de gens s'adonnent à l'observation de papillons, ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas présents sur le territoire.

On n’a définitivement pas à être gênés de nos voisins du sud. On a, en Abitibi, une multitude de papillons, des papillons très colorés. Des papillons qui sont parfois moins beaux, mais qui demeurent quand même très beaux dépendamment de la façon dont ils se placent. Ils ont tout le temps une petite particularité, affirme Jonathan Gagnon.

Un papillon sur un moustiquaire.

Un saturnie du mélèze pris en photo par Jonathan Gagnon

Gracieuseté de Jonathan Gagnon

Il ajoute que par ses observations, il contribue à répertorier les sortes de papillons que l'on retrouve au Québec.

Ce qui est aussi ultra intéressant, c’est que ce n’est pas tout de les trouver beaux. C’est que les informations sur ces papillons-là n’existent pas pour la région. On redessine à peu près tous les soirs la carte de distribution des papillons du Québec grâce à nos observations, souligne-t-il.

D’abord passionné par les oiseaux, Jonathan Gagnon rapporte que c’est son ami Louis Imbault, lui aussi un fervent d’ornithologie, qui l’a incité en quelque sorte à s’intéresser aux papillons.

Un montage de photos de nombreux papillons.

Des papillons que Jonathan a observés en 2020.

Gracieuseté de Jonathan Gagnon

Le site iNaturaliste leur permet de dresser sa liste d'observations et de les répertorier.

« Quand on prend le temps de s’arrêter, on trouve, dans les papillons de quelques millimètres, de petites beautés. »

—  Jonathan Gagnon

Parmi ses plus belles prises, il rapporte le saturni cécropia, le papillon lune, et diverses espèces de sphinx colibris.

Comment les observer?

Jonathan Gagnon raconte que tout d’abord, il observait tôt le matin les papillons qui se trouvaient autour de la lumière de son patio.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Il explique aussi une autre technique qu’il a adoptée. Simple, elle lui permet tout de même d’observer un nombre important de papillons. Il s’agit d’accrocher un chandail blanc suspendu sur un cintre derrière une lumière noire. Pour attirer les papillons, on peut aussi préparer un liquide composé de fruits murs, de sucre et un brin d'alcool que l'on étend sur les arbres.

Un papillon butine une fleur.

Un papillon sphinx colibri.

Gracieuseté de Jonathan Gagnon

Jonathan Gagnon reconnaît qu'il peut être difficile de distinguer différentes espèces.

C'est un peu à s’arracher les cheveux au début. Ça prend un brin de courage. Certains papillons vont passer du rouge au brun et vont demeurer de la même espèce. [...] Pour d’autres papillons, c'est encore pire, il va falloir disséquer les organes génitaux pour différencier les espèces, indique-t-il.

Cependant, avec un groupe d’amis eux aussi passionnés de papillons, ils récoltent des papillons difficiles à identifier et les envoient se faire disséquer.