•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L’Éden Rouge du Témiscamingue accueille les touristes en VR

Région Zéro 8
Rattrapage du jeudi 24 juin 2021

L’Éden Rouge du Témiscamingue accueille les touristes en VR

L’Éden Rouge du Témiscamingue accueille les touristes en VR

Un homme observe le coucher de soleil, allongé à l'intérieur de sa fourgonnette.
La plateforme Terego permet de dormir gratuitement dans un stationnement tout en découvrant des points gourmands et des attractions touristiques.PHOTO : iStock / Katerina Sergeevna
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 24 juin 2021

Lors de l'été, l'entreprise agrotouristique l'Éden rouge, à Saint-Bruno-de-Guigues au Témiscamingue, accueillera de nouveau des campeurs en VR.

Cette année, l'Éden rouge reprend sa participation à Terego, une plateforme qui regroupe des fermes et des attractions touristiques au pays où les VR peuvent se stationner gratuitement pour la nuit.

L'an dernier, les places de stationnement à l’Éden rouge avaient été fermées en raison de la pandémie. La copropriétaire de l'Éden rouge Angèle-Ann Guimond explique que le circuit touristique Terego permet de découvrir les points gourmands de la région.

Les gens peuvent vraiment profiter d’une halte gratuite, mais en même temps, ça leur permet de venir un peu gouter notre terroir, soit en achetant des produits ou en participant à différentes activités touristiques, dit-elle.

À l'Éden rouge, les personnes qui campent en VR peuvent visiter la ferme et participer aux 5 à 7 Gourmands, par exemple.

Une mère et sa fille se regardent dans les yeux au milieu d'un champ.

L'Éden Rouge, situé à St-Bruno-de-Guigues, une ferme familiale où il est possible de déguster une table champêtre.

Tourisme Abitibi-Témiscamingue/Hugo Lacroix

Angèle-Ann Guimond invite les producteurs et institutions touristiques de l'Abitibi-Témiscamingue à s'inscrire sur la plateforme puisque son fonctionnement est simple et qu'elle permet d'attirer de nouveaux clients.

Ces gens-là, oui ils viennent camper gratuitement dans notre cours, mais ils veulent surtout profiter, couvrir le terroir. Quand ils réservent l’emplacement de camping, automatiquement ils vont faire soit des achats à la boutique, soit ils vont faire au moins une visite à la ferme. Alors c’est vraiment payant pour nous, rapporte-t-elle.

Pour écouter l'entrvue complète, cliquez sur l'audiofil.

Angèle-Ann Guimond prévoit recevoir davantage de réservations Terego cet été, alors que les années précédentes, elle en recevait généralement moins d'une dizaine.

C’est notre première plage horaire ce week-end puis on a déjà deux emplacements réservés donc j’ai l’impression qu’il va y avoir un bel achalandage cet été. Je pense que c’est comme un engouement pour tout ce qui est le tourisme de proximité. Je pense qu’on est vraiment dans cette tendance-là, estime-t-elle.

Les personnes qui souhaitent camper avec leur VR aux sites de Terego doivent effectuer leur réservation via le site web de Terego.