•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région zéro 8 ICI Première.
Région zéro 8 ICI Première.
Rattrapage du mardi 11 mai 2021

Un résident de la région célèbre ses 100 ans

À 100 ans, André Lavigne continue de jouer au golf régulièrement

Publié le 11 mai 2021
André Lavigne
André LavignePHOTO : Radio-Canada / Félix B. Desfossés

André Lavigne, de Rouyn-Noranda, célèbre ses 100 ans ce mardi 11 mai. Malgré les années, il est toujours aussi actif et continue de jouer au golf plusieurs fois par semaine.

Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, André Lavigne aura également connu la pandémie de COVID-19. Qu’à cela ne tienne, il demeure toujours chez lui, à la maison.

Et il est toujours en bonne santé. Je n’ai pas de douleurs, mais je me sens un peu plus faible, confie-t-il. Au lieu de monter l’escalier à la course, je monte tranquillement. Je manque de force.

Ce « manque de force », comme il le dit, ne l’empêche pas d’être un habitué du club de golf Dallaire. Je joue après-demain! lance-t-il. J’ai joué l’automne passé jusqu’à tant qu’ils remisent les petites voitures. J’ai arrêté à cause de ça, parce que j’aurais continué.

Un homme âgé pratique son put sur un vert de pratique.

André Lavigne joue en moyenne trois parties de golf de 18 trous chaque semaine.

Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Pour souligner son 100e anniversaire, ses proches ont organisé un défilé de voitures devant chez lui, afin de célébrer comme il se doit malgré la pandémie. J’ai eu une journée fantastique, affirme André Lavigne. [..­.] Ma fille Lise m’a fait un album photo avec des souhaits de chaque famille.

C’est que le centenaire a une longue lignée de descendants. Mon petit-fils est grand-père! Il est grand-père et il a son grand-père, illustre l’aîné de cinq générations.

Né à Gentilly, près de Bécancour, André Lavigne a récemment été invité par le Moulin Michel, dans sa ville natale, à collecter ses mémoires avec une équipe de tournage et l’aide du Musée de la mémoire vivante.