•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région zéro 8 ICI Première.
Région zéro 8 ICI Première.
Rattrapage du jeudi 6 mai 2021

Pour une deuxième année consécutive, la Foire gourmande n'aura pas lieu

Pour une deuxième année consécutive, la Foire gourmande n'aura pas lieu

Publié le 6 mai 2021
Des clients attendent et discutent avec des producteurs régionaux.
Dégustation à la Foire gourmande du Témiscamingue et du Nord-Est ontarien PHOTO : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

La Foire gourmande de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien se voit forcée d'annuler son événement pour une deuxième année consécutive en raison de la pandémie de COVID-19.

La présidente de la Foire gourmande indique que l'équipe avait commencé à travailler sur une nouvelle formule, mais que les mesures sanitaires rendaient la tâche très compliquée.

Line Descôteaux indique que la démission de la coordonnatrice et les difficultés engendrées par la pandémie ont eu raison de cette édition.

On est sous des chapiteaux, près du lac, donc de gérer le nombre de personnes et tout ça, c’est assez complexe. Il faut aussi penser qu’à la Foire gourmande, ce sont des bénévoles qui travaillent, j’en suis la preuve. Tout ça mis ensemble, c’était beaucoup de travail, affirme-t-elle.

La femme d'affaires porte un tablier à l'effigie de son entreprise. Elle pose dans les cuisines de son local.

Line Descoteaux, propriétaire de l'entreprise Chocolats Martine à Ville-Marie

Hugo Lacroix

La présidente des cinq dernières années a également annoncé qu'elle quittait son poste.

Celle qui a cofondé l'événement et l'a présidé pour un total de 11 ans dit avoir longuement réfléchi à cette décision.

J’ai une entreprise. C’est beaucoup la grosse raison, c’est que je manque de personnel. Je n’ai pas beaucoup de personnel et comme toutes les entreprises, je crois, on est un peu pris dans ce tourment-là. Les heures que je consacre à mon entreprise sont un peu exagérées et en plus avec la Foire gourmande, ça fait une grosse charge de travail. C’est pas mal une raison professionnelle qui me pousse à lâcher prise à la Foire, ce n’est pas que je ne l’aime pas!, assure-t-elle.

La Foire gourmande présentera des capsules vidéo sur ses réseaux sociaux cet été afin d'offrir une visibilité aux agrotransformateurs de la région.