•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région zéro 8 ICI Première.
Région zéro 8 ICI Première.
Rattrapage du mardi 4 mai 2021

Dépôt d’un mémoire afin que les produits d'hygiène féminins soient subventionnés

Dépôt d’un mémoire à la Ville de Rouyn-Noranda pour subventionner les produits d'hygiène féminins réutilisables

Publié le 4 mai 2021
Une coupelle et une serviette hygiénique réutilisables
Une coupelle et une serviette hygiénique réutilisablesPHOTO : Radio-Canada

Un groupe de femmes a déposé un mémoire et une demande officielle à la Ville de Rouyn-Noranda pour subventionner les produits d'hygiène féminine durables.

On demande un projet pilote de deux ans qui subventionnerait une partie du coût des produits d'hygiène féminine réutilisables.

Audrey Desrochers est une des instigatrices du projet. Elle indique que l'utilisation de produits d'hygiène féminine durables est une façon de réduire les déchets à la source.

Ça fait quand même plusieurs années qu'il y a une subvention à la Ville de Rouyn-Noranda pour les couches pour bébé lavables. On est vraiment dans un mouvement en ce moment en tant que société de réduire les déchets. Juste pour un paquet de serviettes hygiéniques jetables, c'est l'équivalent de quatre sacs de plastique, dit-elle.

Audrey Desrochers souligne que de plus en plus de municipalités au Québec implantent ce genre de programme.

Elle espère que la Ville de Rouyn-Noranda emboîtera le pas. Parce que ce serait vraiment pour la Ville une façon d'aller vers quelque chose de plus écologique, et puis c'est plus économique en frais de gestion des déchets aussi. On trouve que ça fait partie du virage vert que la Ville de Rouyn-Noranda doit prendre. Donc on espère vraiment qu'ils vont pencher en notre faveur, affirme-t-elle.

Les élus municipaux doivent se prononcer sur leur décision lors d'une des prochaines séances du conseil municipal.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.