•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région zéro 8 ICI Première.
Région zéro 8 ICI Première.
Rattrapage du jeudi 29 avril 2021

Le photographe Mathieu Dupuis aura son émission de télévision

Le photographe Mathieu Dupuis aura son émission de télévision

Publié le 29 avril 2021
Le photographe Mathieu Dupuis sur un bateau de pêche, caméra autour du cou.
Le photographe Mathieu Dupuis passe devant la caméra pour la série Phototrip, sur Évasion.PHOTO : Facebook/Mathieu Dupuis Photographer

Le photographe originaire de Rouyn-Noranda Mathieu Dupuis animera sa propre émission de télévision sur la chaîne Évasion. Phototrip le suivra dans ses aventures pour photographier les plus beaux coins du Québec.

De 2012 à 2018, j’ai sinué les quatre coins du Québec pour créer un livre qui a été publié chez National Geographic. Par la suite, il y a une maison de production qui m’a approché pour amener une dimension télévisuelle à mon expérience et mon aventure dans le Québec, explique Mathieu Dupuis.

Même si l’émission est inspirée du livre, sa démarche est différente. Ce qui est intéressant avec cette émission-là, c’est que ce n’est pas que du paysage, je vais à la rencontre de personnalités fortes qui ont des métiers de passion dans les différentes régions du Québec. Ce sont vraiment des rencontres qui me permettent de partager leur style de vie, précise-t-il.

Le photographe est par exemple allé en Gaspésie à la pêche au bourgot en compagnie de la seule femme pêcheuse détenant un permis de crabe au Canada. Plus que ça, c’est une entrepreneure extraordinaire, Camille Gagné, qui finalement a un bateau, une poissonnerie, une usine à poisson et un restaurant. Ce sont des personnes qui font vraiment une différence dans leur milieu et qui se sont vraiment approprié un style de vie en fonction de là où ils habitent, témoigne-t-il.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Même s’il part à leur rencontre pour effectuer un photoreportage, il arrive souvent que Mathieu Dupuis dépose son appareil photo et s’imprègne de l’expérience qu’il est en train de vivre devant les caméras. L’appareil photo n’est jamais loin. À certains moments, ça me permet de prendre des photos très authentiques, un peu comme dans ma démarche avec des reportages, sauf que là, il y a une équipe de tournage qui va capter ce moment-là pour les téléspectateurs, dit-il.

Lorsqu’il a commencé sa carrière, Mathieu Dupuis ne pensait pas se retrouver de l’autre côté de l’objectif. C’est sûr que j’ai toujours souhaité être derrière la caméra, mais au fil des années, je n’ai pas eu le choix de m’exposer, dont dans la célèbre émission Thalassa sur France 3. J’ai participé à des bande-annonces pour annoncer mon projet de livre chez National Geographic en 2018, donc je n’ai pas eu le choix de m’imprégner un peu de ce côté-là d’un peu plus me mettre en scène. Par contre, six épisodes d’une heure, c’est une autre dynamique, confie-t-il.

L’un des défis de la série était de tourner six épisodes dans six régions différentes, allant de la Gaspésie à l’Abitibi. L’émission consacrée à la région a été tournée à Saint-Mathieu-d’Harricana. Le territoire est énorme. De passer de la Gaspésie à Amos, c’est des dizaines d’heures de route qu’on a faites avec l’équipe de tournage. C’était un énorme défi géographique.

Au début de la pandémie, Mathieu Dupuis a perdu plusieurs contrats à l’international et a dû faire preuve d’imagination pour continuer à gagner sa vie. Je me suis réinventé en fabriquant non pas un, mais deux camions sur mesure, habitables, autonomes. [...] Ça m’a permis d’avoir une certaine autonomie sur la route, de vivre un peu sans avoir besoin d’aller à l’hôtel tout le temps, d’avoir des commodités, une autonomie énergétique solaire. C’est un peu ma façon de me réinventer, fait-il savoir.

La série Phototrip sera présentée sur les ondes d’Évasion dès le 3 mai.