•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région zéro 8 ICI Première.
Région zéro 8 ICI Première.
Rattrapage du jeudi 22 avril 2021

Une initiative de troc fait boule de neige

Une initiative de troc fait boule de neige à Saint-Dominique-du-Rosaire

Publié le 22 avril 2021
Une pince à papier verte sur un bureau.
Les élèves sont partis d'un simple trombone vert et se font offrir des objets de bien plus grande valeur.PHOTO : Facebook/Jonathan Touchette

Une initiative de troc entamée par un enseignant au primaire de la région a pris de l'ampleur en quelques jours seulement. Jonathan Touchette, enseignant à l'école primaire Notre-Dame-du-Rosaire, à Saint-Dominique-du-Rosaire, près d'Amos, a voulu montrer à ses élèves que l'échange et le partage pouvaient valoir beaucoup.

Pour ce faire, il a proposé à ses élèves d’échanger un simple trombone vert contre un autre bien. On voulait trouver des façons ludiques d’amasser des sous pour des gens de notre village en ces temps plus difficiles. Je me suis rappelé de l’histoire de Kyle McDonald et son trombone rouge. Kyle avait réussi à échanger un trombone rouge contre un élément de valeur quelque peu supérieur et ainsi de suite jusqu’à son objectif, qui était d’avoir sa propre maison, raconte Jonathan Touchette.

Sa classe de 4e et 5e année s’est donc inspirée de ce concept. Le trombone vert a été échangé pour des ciseaux, des ciseaux pour une gourde, une gourde contre un mélangeur électrique, le mélangeur électrique contre un vélo, un vélo contre un coffre d’outils et là, le coffre d’outils a été échangé aujourd’hui contre deux ensembles de raclette. D’ailleurs, s’il y a des gens qui sont intéressés à poursuivre la chaîne, juste à taper mon nom sur Facebook, j’ai deux merveilleux ensembles de raclette à échanger!

« En 36 heures, on est passés d’un trombone vert à un vélo et un ensemble de raclette. C’est exponentiel, je dois travailler le soir. C’est un projet évidemment qui me tient à coeur, parce que oui on aide notre communauté, mais on travaille aussi des éléments pédagogiques, comme le sens du nombre et de l’estimation [...] et le concept du troc, qu’on traite quand on apprend la Nouvelle-France et la traite des fourrures. »

—  Jonathan Touchette, enseignant au primaire

À la fin de l’année scolaire, le dernier objet que l’enseignant aura en main sera vendu et les profits seront versés à la banque alimentaire de Saint-Dominique. Pour l’enseignant, il n’y a pas de limite à ce que ce projet peut atteindre comme cible. Sky is the limit. Que ce soit une voiture ou une maison, je vais la vendre et donner ça à la banque alimentaire de Saint-Dominique, dit-il.

Les élèves n’en reviennent pas de la vitesse à laquelle leur trombone a pris de la valeur. Ils sont complètement sous le choc de savoir qu’en 36 à 48 heures, on a fait fois 100 avec la valeur du trombone original. Qu’est-ce qui va se passer au mois de juin, on ne le sait pas, mais on veut avoir le plus possible pour redonner à la communauté, témoigne Jonathan Touchette.

Il dit recevoir jusqu’à une cinquantaine de messages par jour de gens qui veulent encourager son initiative ou proposer un échange. Il a même dû refuser une piscine, un don qui était sans commune mesure avec la valeur des deux ensembles à raclette. Pour trouver la publication, on peut chercher « Le périple du trombone vert (Nouvelle fenêtre) » sur Marketplace ou Jonathan Touchette (Nouvelle fenêtre) sur Facebook.