•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Région zéro 8 ICI Première.
Région zéro 8 ICI Première.
Rattrapage du lundi 19 avril 2021

Budget fédéral  :  Sébastien Lemire déçu des annonces concernant les aînés

Budget fédéral : Sébastien Lemire déçu des annonces concernant les aînés

Publié le 19 avril 2021
Une photo officielle de candidat.
Sébastien Lemire, du Bloc québécoisPHOTO : Bloc québécois

Le député bloquiste dans Abitibi-Témiscamingue Sébastien Lemire est déçu des annonces destinées aux aînés dans le budget Freeland déposé lundi après-midi.

Il en avait fait sa priorité pour ce premier budget fédéral en deux ans. Une mesure veut que les aînés de 75 ans et plus bénéficiaires de la pension de la sécurité de la vieillesse reçoivent en août prochain un montant unique de 500 $.

Évidemment, c’est décevant, parce que ce n’était pas ce qui était souhaité ni souhaitable. D’abord, on crée deux classes d’aînés. Pourquoi cette aide-là pour les aînés, qui sont les premières personnes touchées par la pandémie, on le sait, on le répète, tout le monde le vit dans leur quotidien avec leurs parents, leurs grands-parents. Pourquoi fait-on une tranche pour dire qu’à partir de 75 ans seulement, les aînés ont besoin d’aide?, souligne-t-il.

On s’entend que le coût de la vie a augmenté partout, particulièrement dans le panier d’épicerie, le logement et ailleurs, tout coûte plus cher, mais les aînés de 65 ans et plus n’auront pas d’aide, c’est juste à partir de 75 ans, et pire encore, c’est une fois, une aide non récurrente qui est donnée, d’un montant de 500 $, ajoute-t-il.

Quant à l'annonce de l'augmentation de 10 % des prestations aux aînés à partir de juillet 2022, Sébastien Lemire la voit comme une promesse électoraliste qui ne répond pas aux besoins des aînés dès 65 ans.

Pas de transferts en santé

Le député bloquiste juge que le gouvernement Trudeau en fait trop peu pour aider les provinces en santé.

Alors que le pays traverse la pire crise sanitaire de son histoire, il se désole qu'Ottawa n'ait pas accordé les transferts réclamés par les provinces depuis plusieurs mois.

Lorsqu’on voit un déficit de 154 milliards, lorsqu’on voit une dette qui atteint 1233,8 milliards, qu’est-ce que ça aurait coûté comme impact supplémentaire, surtout quand on sait que les taux d’intérêt sont bas et que c’est le temps de faire ces investissements-là, ça aurait été quoi de donner le coup de main aux provinces? Pour moi, ça, c’est un non-sens, dit-il.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Le Bloc québécois pourrait proposer des amendements en matière de santé en chambre mercredi, selon le député.

Je pense qu’il y a des mesures qui sont quand même intéressantes dans le budget, je trouve ça important de le mentionner, nuance-t-il. Notamment [...] tout l’aspect de l’entrepreneuriat. De voir que la subvention salariale, la subvention sur le loyer va être prolongée jusqu’au 25 septembre, pour nos entreprises de la région, c’est quelque chose qui est intéressant, ce sont 12 milliards qui sont là. Le programme pour l’embauche dans le contexte de relance économique, ce sont près de 600 millions qui sont là.

Il salue également les mesures concernant les Autochtones, les jeunes travailleurs et le virage numérique, entre autres.

Un nouveau balado

Le député d’Abitibi-Témiscamingue s’est par ailleurs récemment lancé dans le balado. Celui qui fait beaucoup de route pour se rendre à Ottawa apprécie particulièrement ce médium qui ne cesse de gagner en popularité.

Il dit s’être inspiré du balado La poche bleue, animé par d’anciens joueurs de hockey qui font vivre le sport de l’intérieur. Je me suis dit que ça serait intéressant de faire ça avec la politique. De démocratiser notre rôle d’élu, d’essayer d’apporter la politique, le vécu, par des échanges. Les priorités de mes collègues députés du Bloc, essayer de présenter ça, c’est quoi notre quotidien, c’est quoi notre vie, essayer d’amener dans les coulisses de la politique, explique-t-il.

Sébastien Lemire aimerait pouvoir sortir un épisode par semaine de Les Honorables - Balado politique, qui est présentement disponible sur Balado Québec, mais qui devrait être disponible sur davantage de plateformes d’ici peu.