•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un balado à 8 minutes pour faire briller la région

Région Zéro 8
Rattrapage du mardi 16 février 2021

Un balado à 8 minutes pour faire briller la région

Le balado À 8 minutes, pour faire briller l'Abitibi-Témiscamingue

Une infographie montre le dessin d'une jeune femme devant un micro. Il est inscrit À 8 minutes le podcast.
Le balado À 8 minutes de Mélissa Lévesque a pour objectif de faire découvrir les attraits de l'Abitibi-Témiscamingue.PHOTO : gracieuseté
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 17 février 2021

L'Abitibienne Mélissa Lévesque lance le balado À 8 minutes, qui a pour objectif de vanter les attraits de l'Abitibi-Témiscamingue. L'ambassadrice de la région a choisi ce titre pour illustrer les courtes distances à parcourir pour aller au travail, à l'école, au cinéma ou pour faire du plein air dans la région.

Je voulais beaucoup miser sur les belles histoires qu’on a à raconter ici, donc je me suis dit que ça [le balado] serait le format le plus pertinent et je crois que les gens sont contents de l’avoir sous ce format-là aussi, indique Mélissa Lévesque, fondatrice de La Mallette, une boîte de marketing web et réseaux sociaux basée à Rouyn-Noranda.

À 8 minutes en est à ses premiers épisodes, mais a déjà publié une entrevue avec Samuel Larochelle, auteur et journaliste natif d’Amos. Je suis tellement heureuse qu’il ait accepté, parce que justement je trouvais qu’il y avait un message derrière ça, dans le sens qu’il est natif d’ici, mais que ça fait déjà 17 ans qu’il a quitté la région. J’étais vraiment curieuse d’avoir son point de vue et on a eu un très bel échange, témoigne Mme Lévesque.

Le prochain épisode du balado, qui devrait être lancé au début du mois de mars, aura pour invité quelqu’un qui a le parcours inverse de Samuel Larochelle. Quelqu’un qui n’est pas du tout originaire de l’Abitibi-Témiscamingue, une femme qui vient du Nouveau-Brunswick, qui a habité en Outaouais et l’amour l’a amenée en Abitibi, c’est souvent une des raisons d’ailleurs qui fait que les gens viennent ici. J’étais vraiment curieuse d’avoir son avis à elle, parce que nous on a grandi ici, on a la vision qu’on a depuis qu’on est tout petits de la région, donc d’avoir sa vision d’adulte qui arrive dans cette région-ci, savoir comment elle s’est adaptée, c’est ce qu’on va avoir dans le prochain épisode, laisse-t-elle entendre.

Mélissa Lévesque est d’ailleurs à la recherche d’une personne n’ayant jamais quitté la région, même pas pour ses études, pour un épisode à venir du balado. C’est quand même une réalité qu’on a ici, la plupart des gens quittent au moins pour les études et reviennent ou ne reviennent pas. J’aimerais avoir ce point de vue et plein d’autres thématiques à aborder en lien avec notre mode de vie ici et les histoires qu’on peut avoir, dit-elle. On peut communiquer avec Mélissa Lévesque via Facebook.

Il est possible de trouver le balado À 8 minutes en suivant ce lien (Nouvelle fenêtre) ou sur la plupart des plateformes de podcast, dont Google et Spotify.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.