•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les parc nationaux ont la cote

Région Zéro 8
Rattrapage du mercredi 6 janvier 2021

Les parc nationaux ont la cote

Les parc nationaux de l'Abitibi-Témiscamingue connaissent un succès impressionnant

Un kayak est placé près d'un lac, aux abords d'une forêt.
Les plans d'eau situés dans le parc d'Opémican offrent une belle possibilité d'activités.PHOTO : Radio-Canada / Tanya Neveu
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 6 janvier 2021

Plusieurs Québécois se sont tournés vers les parcs nationaux pour leurs vacances cette année, spécialement en Abitibi-Témiscamingue. Aux parcs d'Aiguebelle et d'Opémican, les taux d'achalandage ont monté en flèche en 2020.

Au Québec, la SÉPAQ recense un bond de 14 % de l’achalandage au cours de l’été dernier en moyenne dans ses 23 parcs nationaux. Simon Boivin, responsable des relations médias avec la SÉPAQ, souligne que les parcs de l’Abitibi-Témiscamingue ont de loin dépassé ce pourcentage.

En ce qui concerne le parc d’Aiguebelle, c’est une augmentation de 93 % [depuis 2019]. Donc il y a eu presque le double de gens par rapport à l’année précédente, note-t-il.

Et le parc d’Opémican, au Témiscamingue, a de quoi faire rougir les autres parcs nationaux. Tenez-vous bien. À Opémican, la croissance est de l’ordre de presque 200 %, mais là, il faut mettre un petit astérisque. C’est qu’il y avait de l’offre qui n’était pas disponible l’année d’avant qui s’est mise à être accessible juste l’été dernier. Néanmoins, ça démontre que ces parcs-là, les gens se les approprient et les apprécient, souligne Simon Boivin.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.

Non seulement les Québécois ont visité les parcs nationaux, mais ils semblent les avoir aimés : on recense un taux de satisfaction de 92 %.

On est assez fiers à La SÉPAQ d’être parvenus à ce que les Québécois puissent, dans nos destinations, passer des vacances presque normales même si, évidemment, il y avait des mesures sanitaires en place et toutes sortes de protocoles à respecter, affirme Simon Boivin.

Retour de la carte 50 % de rabais?

En 2020, la SÉPAQ offrait une carte qui permettait d’avoir accès à tous les parcs de la province de façon illimitée pendant un an. Plus de 140 000 exemplaires ont été vendus à une vitesse fulgurante.

Simon Boivin indique qu’il est encore trop tôt pour savoir si ce tarif reviendra, car une subvention du ministère du Tourisme avait permis ce rabais. Il demeure positif pour l’année à venir.

On n’a pas de boule de cristal pour 2021. Comme tout le monde, on se croise les toits. On peut vous assurer que s’il y a des activités dans les parcs nationaux, elles vont se tenir à l’intérieur du cadre permis par les autorités de santé publique, conclut-il.