•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Une première distillerie voit le jour à Val-d’Or

Région Zéro 8
Rattrapage du mardi 17 novembre 2020

Une première distillerie voit le jour à Val-d’Or

Une première distillerie voit le jour à Val-d’Or

Daniel verse du gin dans le verre qu'Alex tient dans sa main droite.
Daniel Corriveau et son fils Alex Gaudreault lancent une nouvelle marque de gin, produit à Val-d'Or.PHOTO : L'Agence secrète - communication d'influence
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 17 novembre 2020

L'Abitibi-Témiscamingue a maintenant sa propre distillerie. L'entreprise Alpha Tango, lancée par un père et son fils, Daniel Corriveau et Alex Gaudreault, vendra bientôt son gin produit à Val-d'Or.

Depuis quelques années, Alex Gaudreault, qui a étudié en administration, chérissait le projet de se lancer en affaires.

Alex manifestait un grand intérêt d’avoir un projet à lui et moi étant déjà entrepreneur j’ai pensé à songer que ce serait bien de partager cette passion-là entre père et fils, se souvient Daniel Corriveau.

Un gros alambic industriel dans une grande pièce.

L'alambic utilisé pour la distillation.

L'Agence secrète - communication d'influence

Au fil de leurs recherches d'opportunités d’affaires, l’idée du gin est née il y a environ trois ans, alors que les distilleries connaissaient un essor au Québec.

Sans être nécessairement des fans de gin à ce moment-là, on trouvait que c’était un projet assez cool. Fabriquer des spiritueux, c’est un domaine cool et aussi quand les gens dégustent le produit, c’est souvent dans une occasion de fête ou de rassemblements, mais avec la COVID-19 un petit peu moins. Aussi, c’était un projet dans lequel on ne connaissait pas grand-chose, ça nous a permis d’apprendre plein de trucs, se réjouit Alex Gaudreault.

Le logo d'Alpha tango, qui représente un verre de gin surmonté d'un A.

La boutique est située à Val-d'Or.

L'Agence secrète - communication d'influence

Ce dernier ayant un intérêt pour le marketing et la mise en marché, il s’occupe davantage du côté administratif, tandis que son père s’est plus penché sur la science derrière le gin

On partait de zéro, donc il a fallu apprendre, dit Daniel Corriveau. Beaucoup de recherches, de lecture, de formation et après ça d’expérimentations. Entre le début et aujourd'hui, il y a eu un plus d’un an d’expérimentations pour offrir le gin qu’on va bientôt offrir aux amateurs.

Les deux entrepreneurs confirment que leurs produits seront en vente à la boutique dans les premières semaines du mois de décembre, mais qu’il faudra attendre en 2021 pour s’en procurer à la SAQ.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.