•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Dominique Anglade, candidate à la direction du PLQ, en tournée dans la région

Région Zéro 8
Rattrapage du mardi 11 février 2020

Dominique Anglade, candidate à la direction du PLQ, en tournée dans la région

Dominique Anglade, candidate à la direction du PLQ, en tournée dans la région

Dominique Anglade accorde une entrevue dans nos studios de radio de Rouyn-Noranda.
Dominique Anglade, candidate à la direction du Parti libéral du Québec, est de passage en Abitibi-Témiscamingue.PHOTO : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 12 février 2020

Les candidats à la chefferie du Parti libéral du Québec tentent de rallier les citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue. Après Alexandre Cusson, Dominique Anglade est arrivée dans la région.

Celle qui est aussi députée de Saint-Henri–Sainte-Anne avait déjà visité l'Abitibi-Témiscamingue en juillet dernier.

Elle s'est engagée à travailler sur plusieurs enjeux qui touchent la région, dont la pénurie de main-d'oeuvre et la pénurie de logements.

Je crois que c'est là qu'il faut mettre l'accent, sur l'attractivité de la région. Mais pour qu'elle soit attractive, il faut qu'il y ait des logements intéressants. Pour qu'elle soit attractive, il faut que les gens se disent qu'il y a une belle qualité de vie. Il y en a une qualité de vie, mais on est capable de la renforcer davantage. C'est pour ça que la Charte des régions vient répondre à ce besoin-là de dire comment on est capable de soutenir davantage la région dans des projets porteurs.

Quel avenir pour le PLQ?

Alors que le Parti libéral n'a jamais eu aussi peu de membres, la candidate à la direction croit que l'avenir du parti passe par les rencontres sur le terrain.

Je rencontre des militants tous les jours. Il y a des gens qui avaient délaissé le Parti libéral qui ont repris des cartes de membre. Il y a des gens qui n'ont jamais été membres du parti qui prennent des cartes de membre. Je pense que le Parti libéral doit revenir à ce qu'il a toujours été, un parti rassembleur, un parti qui fait du développement économique et du développement social, un parti de grands projets, fait-elle valoir.

Dominique Anglade effectue une tournée des cinq MRC de l'Abitibi-Témiscamingue en quatre jours.

Pour écouter l'entrevue complète, cliquez sur l'audiofil.