•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Chronique cinq minutes de réflexion avec Mélanie Nadeau

Région Zéro 8
Rattrapage du lundi 2 décembre 2019

Chronique cinq minutes de réflexion avec Mélanie Nadeau

Chronique cinq minutes de réflexion avec Mélanie Nadeau

Une photo professionnelle de Mélanie Nadeau.
La chroniqueuse Mélanie Nadeau vient, chaque mois, nous donner des conseils pour nous aider à mieux vivre ensemble.PHOTO : gracieuseté
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 3 décembre 2019

Connaissez-vous votre rythme naturel? Si vous étiez une chanson de Noël, parce qu'en ce début décembre, c'est socialement accepté de mettre des chansons de Noël dans notre commerce, dans notre maison, dans notre radio.

Seriez-vous un Blue Christmas d’Elvis ou un Falala de Bündock?

Est-ce que votre vie est régie, tel un métronome, sur un rythme régulier, ou au contraire, remplie de soubresauts, de silences, de croches et doubles croches? Une chose est certaine, qu’on le veuille ou pas, en décembre, notre rythme habituel accélère d’un cran.

Parce qu’avant les vacances, on veut finir des dossiers, parce que c’est la fin d’année financière, parce qu’on veut que notre plan d’action de la prochaine année soit bien ficelé…. Il y a
Les partys de bureau
Comme cette année, c’est un party déguisé, il faut trouver un costume, le cadeau d’échange, préparer le plat à partager…
Les spectacles de Noël, les répétitions, laver le costume, acheter les billets
Les cadeaux à acheter

Les cadeaux
L’élément qui évoque bien notre façon de consommer
Êtes-vous plutôt zéro déchet ou vous pourriez remplir votre poubelle et votre bac de récupération deux fois dans la même semaine entre Noël et le Jour de l’an?

Les cadeaux sont trop emballés
Plastique par-dessus plastique
Quand tu ne peux pas ouvrir ton cadeau seulement avec tes mains
Il te faut une paire de ciseaux, un exacto, un tournevis
Oui, oui, les jouets pour enfants sont vissés dans les boîtes

Nos vies sont trop emballées
Du multicouche
On ne touche pas au noyau, à la base
On se sent protégé

La surconsommation nous guette en cette période de l’année où on a envie de se gâter et de gâter les gens autour de nous et souvent, ça passe par acheter des choses, à petites doses ou jusqu’à l’overdose.
Est-ce que vous achetez local et artisanal ou amazonial?

C’est vrai que les files d’attente à la caisse
Les gens qui marchent trop vite ou trop lentement au centre d’achat
Les rythmes de magasinage qui s’entrechoquent
Tortues et lapins se faisant la course
Mais le 25 décembre arrivera au même moment pour tout le monde
Ça peut nous donner le goût d’acheter en ligne, dans le confort de notre foyer

N’empêche que c’est lors du magasinage des fêtes qu’on croise des gens qu’on n’a pas vu depuis longtemps
La mère d’un vieil ami qui te donne des nouvelles du petit
Une tante de ton père dont tu t’inquiètes de la santé précaire
Monsieur Côté qui a le magasin général sur la rue principale

Prendre le temps de s’arrêter
Ralentir
Se déposer
C’est quelque chose que vous prévoyez faire pendant les vacances de Noël?

Parce qu’il y aura la visite
La grande visite qui vient nous voir une fois par année
Y faudrait bien trouver un temps pour se voir
Bruncher, glisser, 5 à 7tter
Il y a ceux que l’on visite, avec une bouteille de vin, un plat à partager, des beignes maison ou des sablés

Il y a ceux et celles qui prennent la route dans le temps des fêtes
Qui partent pour 4-5 jours avec bagages et cadeaux, qui reviennent avec un 4-5 jours de lavage et tout autant de cadeaux.

Comme l’écrit Jennifer Tremblay dans son récit théâtral La liste,
Noël c’est la liste des listes
La liste des revenus
La liste des dépenses
La liste des cadeaux
La liste des cartes de souhaits
La liste des plats
La liste des invités
La liste des courses
La liste d’épicerie

Quel sera votre rythme en décembre?
Si vous accélérez beaucoup, pensez à ralentir tout autant
Et pour ça, la nature est le meilleur traitement

Parce qu’en forêt, le hamster dans ton cerveau n’a pas le choix d’arrêter sa course, il se rend bien compte qu’il n’est pas sur le bon beat, il fausse, sa musique est discordante avec la mélodie ambiante, tout est calme, te porte davantage à la réflexion et à la méditation plutôt qu’à la frénésie du brouhaha de ta vie.

Je me le promets, de prendre un temps d’arrêt pendant les vacances.

Ma grand-maman est décédée la semaine dernière, avec son départ, je me remémorais les Noël chez elle quand on était petits, des souvenirs précieux comme des billes que l’on garde dans le fond de nos poches pour les toucher quand la vie est plus moche.

À moi aussi maintenant de me demander, ce que je veux laisser.

Je me promets aussi, dans ma liste des choses à faire, de me rappeler que les items sur ma liste n’ont pas tous la même importance. Me rappeler de ce qui compte vraiment pour moi, c’est-à-dire, de dire aux gens que je les aime, avec mes mots, pas avec des cadeaux.