•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La santé des lacs source de préoccupation en Abitibi-Témiscamingue

Région Zéro 8
Audio fil du lundi 5 août 2019

La santé des lacs source de préoccupation en Abitibi-Témiscamingue

La santé des lacs est source de préoccupation en Abitibi-Témiscamingue

La lune se lève sur le lac Kipawa.
La lune se lève sur le lac Kipawa.PHOTO : Guillaume Rivest
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 6 août 2019

Les lacs vieillissent au Québec et c'est aussi le cas en Abitibi-Témiscamingue. Un article du Journal de Québec révélait lundi qu'au moins 200 lacs de la province sont dans un état préoccupant.

Les lacs sont en processus d'eutrophisation, c'est-à-dire que des débris organiques s'y accumulent, ce qui pollue le lac en y diminuant l'oxygène.

À titre d'exemple, Yves Grafteaux, directeur général par intérim de l'Organisme de bassin versant du Témiscamingue, compare le lac Abitibi, qui a beaucoup de marais, et le lac Kipawa, qui a beaucoup de failles.

Le lac Abitibi a une moyenne de quatre à six pieds de profondeur, donc c'est certain qu'entre le lac Abitibi et le lac Kipawa, c'est le lac Abitibi qui va se transformer le premier en marais et qui va devenir ultimement une belle grande forêt relativement dépourvue de pentes. C'est la destinée de tous les lacs si on les laisse sans intervention, alors ils vont se transformer ultimement en forêt, explique-t-il.

Le cas du lac Hervé-Savard

Le lac Hervé-Savard, situé dans le quartier Cléricy, à Rouyn-Noranda, se referme tranquillement.

Il présente tous les symptômes d'un lac en voie d'eutrophisation. C'est-à-dire que le lac est de faible apport d'eau, il n'y a pas de rivière ou de source pour l'approvisionner, c'est le drainage naturel, entre autres des fossés des chemins de rang, qui sont un facteur aggravant parce qu'ils amènent des sédiments, explique Benoit-Beaudry Gourd, membre de l'Association des riverains du lac Hervé-Savard.

L'association surveille l'évolution des lacs avec le Réseau de surveillance volontaire des lacs du ministère de l'Environnement.