•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Suivez le guide  :  la crypte de la cathédrale d'Amos

Région Zéro 8
Audio fil du lundi 11 septembre 2017

Suivez le guide  :  la crypte de la cathédrale d'Amos

Suivez le guide  :  la crypte de la cathédrale d'Amos

Cathédrale d'Amos
La construction de la cathédrale d’Amos a été complétée en 1922, mais on n’avait pas prévu de crypte à l’époque. C’est à la suite d’une demande du bâtisseur Hector Authier d’être inhumé sous la cathédrale que le projet de crypte est né.PHOTO : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau
Région Zéro 8
Région zéro 8Publié le 11 septembre 2017

La construction de la cathédrale d'Amos a été complétée en 1922, mais on n'avait pas prévu de crypte à l'époque. C'est à la suite d'une demande du bâtisseur Hector Authier d'être inhumé sous la cathédrale que le projet de crypte est né. Visite de ce lieu méconnu qui renferme une partie de l'histoire de la fondation de l'Abitibi avec l'historien Pierre Tremblay.

L’historien Pierre Tremblay a mis la main sur des plans de la crypte commandés à l’architecte Jean-Louis Caron en 1964. Ces plans n’ont finalement jamais été réalisés, parce que la fabrique jugeait qu’ils coûteraient trop chers.

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Le curé Dudemaine, le «curé de l’Abitibi» comme il l’écrit dans ses mémoires sera le premier inhumé dans la crypte en 1966.

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

C’est en 1971 que la fabrique honore sa promesse et inhume Hector Authier sous la cathédrale. M. Authier avait accepté de céder un terrain à la fabrique pour la construction d’un cimetière en 1946 en échange de cet honneur.

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Il n’y a finalement que deux dépouilles inhumées à la crypte de la cathédrale d’Amos. Habituellement, seuls les évêques ont droit à cet honneur mais aucun des évêques d’Amos n’en a fait la demande.

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Lors de l’aménagement de la crypte, douze espaces ont été aménagés pour accueillir des dépouilles. Les espaces inoccupés servent maintenant de rangement

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

En 1997, lors des célébrations du 75e de la construction de la cathédrale, on a ajouté à la crypte des artefacts ayant appartenu au curé Dudemaine.

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

On y retrouve aussi la première cathèdre d’Amos, c’est-à-dire le siège de l’évêque, qui a été retiré en 1962 et la lampe du sanctuaire. Chaque église en contient une, située entre le cœur et la nef.

Radio-Canada / Annie-Claude Luneau