•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

RÉCIT - L'histoire de canot

Récit, ICI Première.
Audio fil du dimanche 8 juillet 2018

RÉCIT - L'histoire de canot

Le canot, legs inestimable des Premières Nations

Canot avec deux personnes dans la brume
Canot sur le lac SupérieurPHOTO : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay
Récit, ICI Première.
RécitPublié le 9 juillet 2018

Enfant, Serge Bouchard s'amusait à plisser les yeux et s'imaginait des canots défiler sur le fleuve dans son quartier de Pointe-aux-Trembles. Aujourd'hui, il leur rend hommage et démontre à quel point ils sont au cœur de l'identité nord-américaine.

« Le canot est une quête; c’est une recherche. Il a une signification spirituelle. »

—  Serge Bouchard

Le mot « canot », dérivé de l’arawak canoa, signifie tout simplement « embarcation qui va dans l’eau ».

Waskaganish dans les années 1930

Courtoisie

On trouve les signes de sa présence et de son utilisation dans le néolithique. Ses formes et ses usages diffèrent dans le temps; ainsi, les Égyptiens utilisaient des embarcations en papyrus pour se déplacer dans le Nil, tandis que les peuples d’Amazonie voguaient sur des pirogues creusées à même les arbres. En Amérique du Nord, les Amérindiens ont poussé cet art à son paroxysme.

Le canot Akwiten Birchbark, construit sur les rives du fleuve Saint-Jean dans les années 1820 par les Malécites, est considéré l'un des plus anciens de ce genre. Il est exposé à la Galerie d'art Beaverbrook de Fredericton au Nouveau-Brunswick.

Shane Fowler / CBC

« Le canot, c’est la mémoire des ancêtres. Le canot est l’identité de l’Amérique, l’identité amérindienne de l’Amérique du Nord-Est. Ce petit canot d’écorce va avoir une si grande histoire, avec une telle importance. »

—  Serge Bouchard

En complément :
Tout vendre pour partir en canot