•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les Québécoises n'auront plus à passer une échographie pour la pilule abortive

Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Rattrapage du mardi 5 juillet 2022

Les Québécoises n'auront plus à passer une échographie pour la pilule abortive

Les Québécoises n'auront plus à passer une échographie pour la pilule abortive

Différentes boîtes de pilules abortives.
Le Québec était la seule province du Canada à exiger, encore, une échographie avant d’obtenir un avortement par médicament.PHOTO : Radio-Canada
Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Première heurePublié le 5 juillet 2022

On apprenait hier que le Collège des médecins allait finalement lever les restrictions pour prescrire l'avortement par médicament au Québec. Et c'est en bonne partie parce que 262 médecins, principalement des femmes, ont fait parvenir une lettre au Collège des médecins demandant la levée de toutes les restrictions liées à l'accès à l'avortement. L'une des signataires, c'est la Dr Geneviève Bois, qui est professeure adjointe de clinique en médecine à l'Université de Montréal et qui pratique des avortements.