•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des professeurs en francisation déplorent leurs conditions de travail

Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Rattrapage du jeudi 9 juin 2022

Des professeurs en francisation déplorent leurs conditions de travail

Des professeurs en francisation déplorent leurs conditions de travail

Entrée du bureau du MIFI à Montréal
Plus de 500 professeurs sont responsables de la francisation des immigrants pour le ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration. PHOTO : Radio-Canada / Ivanoh Demers
Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Première heurePublié le 9 juin 2022

Le collègue journaliste Romain Schué signe ce matin un texte sur les conditions de travail des professeurs responsable de la francisation des immigrants au Québec. Ces enseignants déplorent la précarité dans laquelle ils sont placés et souhaitent une équivalence salariale avec leurs homologues du milieu collégial. Claude en parle avec Jean Vallières, président du Syndicat des professeurs de l'État du Québec (SPEQ).