•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Des Québécois pourraient refuser la 2e dose

Première heure, ICI première.
Rattrapage du lundi 8 mars 2021

Des Québécois pourraient refuser la 2e dose

Des Québécois pourraient refuser la 2e dose

Charles Bellemare, professeur titulaire au département d'économique de l'Université Laval
Charles Bellemare, professeur titulaire au département d'économique de l'Université LavalPHOTO : Radio-Canada
Première heure, ICI première.
Première heurePublié le 8 mars 2021

Une étude menée par des chercheurs de l'Université Laval révèle que jusqu'à 39 % des adultes québécois pourraient renoncer à leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 s'ils ressentent des effets secondaires lors de la première injection. Un résultat qui a surpris Charles Bellemare, professeur au département d'économique de l'Université Laval. Il est l'un des auteurs de l'étude.