•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le taux d’échec bondit au secondaire, les enseignants sont inquiets

Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Rattrapage du jeudi 19 novembre 2020

Le taux d’échec bondit au secondaire, les enseignants sont inquiets

Le taux d’échec bondit au secondaire, les enseignants sont inquiets

Des élèves d'une école secondaire descendent un escalier à Bonn, en Allemagne, le 12 août 2020. On ne voit que leurs jambes. Des flèches sont dessinées sur le sol avec du papier collant jaune pour diriger les gens dans une direction ou une autre.
Des élèves d'une école secondaire descendent un escalier.PHOTO : Reuters / Wolfgang Rattay
Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Première heurePublié le 19 novembre 2020

Les directeurs d'école tirent la sonnette d'alarme car les taux d'échec sont anormalement hauts dans les écoles secondaires cette année. Ils se situent actuellement autour de 30 %, 3 fois plus que l'an dernier à la même période. Comment motiver les élèves en situation d'échec et éviter le décrochage? Les explications de Nicolas Prévost, président de la Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement.