•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Mercredi :  Les pires étés de l'histoire

Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Rattrapage du mercredi 15 juillet 2020

Mercredi :  Les pires étés de l'histoire

Les pires étés de l'histoire de Québec

L’incendie du faubourg Saint-Jean le 28 juin 1845 depuis le glacis de la porte Saint-Jean
L’incendie du faubourg Saint-Jean le 28 juin 1845 depuis le glacis de la porte Saint-JeanPHOTO : Wikimedia / Joseph Légaré
Alex Boissonneault porte une chemise grise et sourit.
Première heurePublié le 15 juillet 2020

Sécheresse, pandémie... l'été 2020 n'est pas de tout repos. Mais quand on se compare, on se console, surtout si c'est par rapport à l'été 1845, surnommé l'été des grands incendies. L'historien Jean-François Caron nous raconte ces événements.