•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Première heure, ICI première.
Première heure, ICI première.
Rattrapage du vendredi 10 juillet 2020

Répercussions de la vague de dénonciation des violences à caractère sexuel

Répercussions de la vague de dénonciation des violences à caractère sexuel

Publié le 10 juillet 2020
Une femme, assise devant un ordinateur, regarde une journaliste lors d'une entrevue dans son bureau.
Rachel Chagnon, professeure à l'Université du Québec à MontréalPHOTO : Radio-Canada

La vague de dénonciations de violences sexuelles a déjà des répercussions sur les personnes visées par les accusations : retrait de la vie publique de Bernard Adamus, Marie-Pier Morin, Éli Bissonnette, fondateur de Dare to Care Record. Le couperet tombe-t-il trop rapidement? Point de vue de Rachel Chagnon, membre l'Institut de Recherches et d'Études Féministes et professeure au Département des sciences juridiques de l'UQAM.