•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Est-ce qu’on va organiser des « covid partys »?

Première heure Estival, en semaine, dès 6h.
Rattrapage du samedi 25 avril 2020

Est-ce qu’on va organiser des « covid partys »?

Est-ce qu’on va organiser des «covid partys»?

Une petite fille tient un ballon rose dans ses mains et est entourée des ballons gonflables de toutes les couleurs.
Les fêtes d'enfantsPHOTO : iStock
Première heure Estival, en semaine, dès 6h.
Première heurePublié le 25 avril 2020

La Santé publique estime que moins de 10 % des Québécois sont immunisés à la COVID-19, alors qu'il faudrait qu'entre 60 % et 80 % le soient pour obtenir une immunité de masse. Certaines personnes se posent donc la question à savoir s'ils ne seraient pas mieux d'attraper la COVID-19 volontairement pour pouvoir passer à autre chose.

On parle même de « COVID party », comme il y a les partys de picote pour la varicelle. La journaliste scientifique Valérie Borde s'est penchée sur cette question (Nouvelle fenêtre).