•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La modernisation de l’industrie du transport de personnes

Deux rangées de voitures taxi obstruant la circulation
17 500 détenteurs d’un permis de chauffeur de taxi, dont 8000 à MontréalPHOTO : Radio-Canada
Première heure, ICI première.
Première heurePublié le 10 avril 2019

Pendant que les chauffeurs de taxi manifesteront devant l'Assemblée nationale ce matin, les consultations en commission parlementaire sur le projet de loi 17 s'amorceront sur une note différente. Les intervenants invités pour la première de huit journées de consultations appuient entièrement le ministre des Transports dans ses intentions. Parmi ceux-ci, Guillaume Lavoie, Guillaume Lavoie, chargé de cours spécialisé en économie collaborative et en politiques publiques à l'École Nationale d'administration publique. Il a présidé l'an dernier le Groupe de travail sur l'économie collaborative.

« Tous les jours, au Québec, il y a 25 millions de sièges de voiture vides qui sont en mouvement. C’est un potentiel énorme », croit-il. M. Lavoie se réjouit que le gouvernement permette enfin aux simples citoyens de faire de l’argent avec le covoiturage, en travaillant soit pour Uber, ou pour n’importe quelle compagnie ou coopérative qui voudra profiter de ce nouveau marché.