•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Lutter contre la propagation du dendroctone du pin en SK

Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 28 septembre 2022

Lutter contre la propagation du dendroctone du pin en SK

Un insecte invasif menace des arbres de la province

Un garde forestier inspecte un arbre infesté par des insectes.
L’infestation de dendroctone du pin ponderosa a commencé en Colombie-Britannique au début des années 1990. Cet insecte s’étend maintenant jusqu’au nord de la Colombie-Britannique vers l’Est de la forêt boréale du Centre-Nord de l’Alberta et s'attaque également au pin gris. (archives)PHOTO : Associated Press / Frank Eltman
Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un mondePublié le 28 septembre 2022

Le gouvernement de la Saskatchewan a renouvelé un financement d'environ un million de dollars pour lutter contre la propagation du dendroctone du pin, un insecte invasif, qui touche les arbres de la Saskatchewan, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

Le chercheur scientifique du Centre de foresterie des Grands Lacs, Barry Cooke, a d’abord fait remarquer que le dendroctone du pin a déjà tué entre 70 % et 80 % des pins de la Colombie-Britannique.

On sait maintenant que cet insecte a la capacité d’attaquer toutes les espèces de pins partout au Canada, donc c’est sérieux, prévient-il.

Le dendroctone existe en Amérique du Nord depuis des milliers d’années, c’est bel et bien une espèce indigène, mais ce qui est nouveau, c’est qu’à cause du changement climatique, l’insecte s'est propagé vers le nord, à un degré encore jamais vu auparavant.

Les dendroctones du pin colonisent l’écorce des sapins et peuvent tuer ces arbres en quelques mois. Leur infestation s’est étendue de la forêt boréale en Colombie-Britannique jusqu’en Alberta et dans les Prairies l’an dernier.

La Saskatchewan dit avoir déjà investi plus de 8 millions  de dollars pour travailler en collaboration avec les autres provinces des Prairies, afin de freiner l’avancée de cette maladie.