•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le festival Tapestrama de Prince Albert laisse plus de place à la culture autochtone

Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 23 septembre 2022

Le festival Tapestrama de Prince Albert laisse plus de place à la culture autochtone

Le festival annuel Tapestrama à Prince-Albert

Une jeune femme danse avec une douzaine de cerceaux.
Les organisateurs du Festival Tapestrama pensent qu'il faut laisser plus de place aux Premières Nations dans sa programmation, et va présenter un spectacle de danse au cerceau pendant l'événement. (archives) PHOTO : Facebook/Makhena Rankin Guerin
Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un mondePublié le 23 septembre 2022

Le Conseil multiculturel de Prince Albert organise son festival annuel Tapestrama les samedi 24 et dimanche 25 septembre 2022.

Cette année, le festival compte accueillir des spectacles de danse, de musique, mais aussi des kiosques de vente d’objets culturels, ou encore de la nourriture internationale.

Notamment, les artistes fransaskoises Annette Campagne et Christie-Anne Blondeau seront au rendez-vous.

Depuis plusieurs années c’était toujours culturel, depuis les dernières années on inclut beaucoup les Premières Nations dans la programmation, dans la musique et la danse, dans les articles de ventes, les mocassins, et les bricolages, a noté Sylvie Charpentier, du Conseil multiculturel de Prince Albert.

Selon elle, la présence autochtone doit être soulignée, et c'est ce qui fait la différence entre l'édition 2022 et celles des années précédentes.

« On connaît tellement de gens dans la ville qui sont autochtones, c’est important de leur laisser une place dans le festival. »

— Une citation de  Sylvie Charpentier, du Conseil multiculturel de Prince Albert