•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Délivrer des permis de pratique de la médecine par un système national

Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du mardi 20 septembre 2022

Délivrer des permis de pratique de la médecine par un système national

Délivrer des permis de manière nationale pourrait répondre à la pénurie de médecins

Sept médecins entourent un patient dans une chambre d'hôpital.
Les médecins pourraient se déplacer plus facilement en zone de pénurie si un système national délivrait les permis de pratiquer la médecine de manière uniforme et nationale, croit la présidente sortante de l'Association médicale canadienne, Katharine Smart. (Archives)PHOTO : La Presse canadienne / Nathan Denette
Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un mondePublié le 21 septembre 2022

La présidente sortante de l'Association médicale canadienne, Katharine Smart, s'est récemment exprimée dans les médias et est d'avis qu'il faut mettre sur pied un système national unique pour délivrer des permis de pratique de la médecine.

Ce permis pourrait répondre à la pénurie de main-d'œuvre dans le pays, alors qu’il est toujours difficile d’avoir accès à un médecin de famille.

Le porte-parole francophone de l’Association médicale canadienne et urgentologue, Abdo Shabah, fait remarquer qu'un système existe déjà, mais qu'il faudrait l'améliorer.

C'est seulement des obstacles bureaucratiques qu'on pourrait enlever, ce qui permettra à la population de bénéficier de ressources qui peuvent être utilisées dans d'autres régions, a-t-il affirmé.

Il a déclaré que les patients des régions éloignées et qui subissent une pénurie de médecins, ainsi que les services de première ligne bénéficieraient d'un système national.