•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'observation des Perséides

Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 11 août 2022

L'observation des Perséides

Les Perséides : De la poussière qui brule sera visible dans le ciel cette semaine

Une personne assise à côté de son télescope sous un ciel d'étoiles.
Le professeur de physique et de génie physique de l'Université de la Saskatchewan Michael Bradley nous parle de l'observation des Perséides. PHOTO : Reuters / Fred Thornhill
Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un mondePublié le 11 août 2022

L'une des pluies d'étoiles filantes les plus spectaculaires de l'année se déroule depuis la mi-juillet. Mais c'est du 11 au 13 août 2022 qu'il sera possible de voir le plus de météores.

C'est ce que nous explique Michael Bradley, professeur de physique et de génie physique à l'Université de la Saskatchewan.

Il ajoute que les Perséides sont de petites particules de poussières de la taille de grains de sable.

Une fois entrées dans l'atmosphère, ces particules se réchauffent au point d'illuminer le ciel et puis s'évaporent dans l'atmosphère.

Michael Bradley précise que pour bien les apercevoir, il est préférable d'être loin des lumières de la ville et que le ciel soit dégagé.

Cependant, la super lune du 11 août pourrait rendre plus difficile l'observation des Perséides.