•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le débat sur les droits de chasse des Métis

Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du mardi 7 juin 2022

Le débat sur les droits de chasse des Métis

Les Métis de la Saskatchewan auront-ils une nouvelle entente de chasse?

M. Carrier souriant.
Le responsable de la langue française de la MMF, André Carrier.PHOTO : Radio-Canada / Laïssa Pamou
Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un mondePublié le 7 juin 2022

La ténacité de deux hommes relance le débat sur les droits de chasse et de pêche traditionnelle des Métis en Saskatchewan.

En 2012, Olivier Poitras avait été reconnu coupable d'avoir chassé sans permis au sud de Meadow Lake, qui se trouve à 300 km au nord de Saskatoon.
Warren Boyer était quant à lui accusé d’avoir pêché sans permis à Chitek Lake en 2014, même s’il avait présenté sa carte métisse à un agent de conservation de la faune.

Un juge avait décidé que les deux hommes avaient chassé et pêché dans des zones extérieures aux frontières historiques des communautés métisses du nord-ouest de la Saskatchewan, à des endroits où leurs droits ne sont pas garantis.

Aujourd'hui, les deux hommes avancent qu’ils ont le droit de chasser et de pêcher en tant que Métis et que ces droits sont protégés par la Loi constitutionnelle de 1982.
Olivier Poitras et Warren Boyer pourront ainsi de nouveau être entendus par la cour, ce qui relance le débat sur les droits de chasse des Métis en Saskatchewan.

Afin de mieux comprendre ces enjeux, on accueille André Carrier, vice-président de la Fédération métisse du Manitoba (Nouvelle fenêtre) pour la région de Winnipeg.