•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 6 mai 2021

Quel avenir pour le NPD en Saskatchewan ?

Après 4 défaites, quelles sont les stratégies possibles du NPD ?

Publié le 6 mai 2021
Ryan Meili, tout sourire devant les micros des journalistes.
Ryan Meili est le chef du NPD de la Saskatchewan depuis mars 2018.PHOTO : tirée de Facebook/Ryan Meili

La Fransaskoise Jacqueline Sirois, diplômée en science politique, une experte en enjeux politiques s'entretient avec Nicolas Duny pour discuter des stratégies qui s'offrent au Nouveau Parti Démocratique de la Saskatchewan.

« C’est vraiment important que Ryan Meili prenne des positions plus fortes vis-à-vis du parti saskatchewanais »

—  Jacqueline Sirois, experte en enjeux politiques

Hier nous nous sommes entretenus avec Ryan Meili, le chef du Nouveau Parti Démocratique de la Saskatchewan, à propos d’un rapport interne de son parti qui détaille les raisons qui ont mené à aa 4e défaite consécutive de son parti aux élections provinciales.

Jacqueline Sirois nous livre son analyse du document. Elle souligne que cet effort démontre la volonté du NPD pour aller chercher plus d'électeurs pour rejoindre les communautés rurales, et les électeurs qu’ils sont peut-être perdus à la base.

Elle suggère que le parti devrait prendre de nouveaux moyens, tels que des baladodiffusions, pour aller rejoindre un nouvel électorat.
Un défi qui est loin d'être gagné, car le nom du Parti Saskatchewanais résonne beaucoup avec les gens.

On va voir un changement après le prochain congrès, dit-elle.