•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pour faire un monde, ICI Première.
Pour faire un monde, ICI Première.
Rattrapage du lundi 18 janvier 2021

La situation dans les prisons de la province

COVID-19 au pénitencier de Prince Albert : plus de 40% des détenus ont été infectés

Publié le 19 janvier 2021
Le pénitencier fédéral de Prince Albert.
Selon Ivan Zinger plus de 40% de la population carcérale du Pénitencier de Saskatchewan a été infectée par le virus. PHOTO : La Presse canadienne / Thomas Porter

Au début du mois, en pleine pandémie, un groupe de prisonniers du centre correctionnel de Prince Albert ont déclenché une émeute.

Pour mieux comprendre ce qui se passe à l'intérieur des pénitenciers, Doris Labrie parle avec l'Enquêteur correctionnel du Canada, Ivan Zinger.

« Ça a frappé très dur le Pénitencier de la Saskatchewan. »

—  Ivan Zinger, Enquêteur correctionnel du Canada

L’Enquêteur correctionnel du Canada joue le rôle d’un ombudsman, pour enquêter sur les plaintes des prisonniers du ressort du gouvernement fédéral, soit ceux qui sont condamnés à des sentences plus de deux ans.

Il explique que le Pénitencier de Saskatchewan a été durement touché par la COVID-19, plus de 40% de la population carcérale a été infectée par le virus, cependant, il ne resterait plus que 7 cas.

À partir du 10 novembre, on a eu une deuxième vague qui a frappé beaucoup plus fort que la première, souligne-t-il.

Il croit que c’est en partie dû à l'âge des infrastructures qui ont plus de 100 ans. Les unités les plus touchées sont celles où il y avait encore des cellules avec des barreaux ou il y avait des problèmes de ventilation, explique-t-il.

Au fédéral plus de 30% des prisonniers sont d’origines autochtones, ils ont été très durement touchés, je crois que ça reflète une réalité socio-économique et un problème d’infrastructure, observe-t-il.

Ivan Zinger fait remarquer qu’une vingtaine de personnes au Pénitencier de la Saskatchewan ont reçu le vaccin contre la COVID-19.

IMAGE: penitencier-prince-albert