•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Plus de demandes d'études provenant des pays africains francophones acceptées

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du mardi 6 décembre 2022

Plus de demandes d'études provenant des pays africains francophones acceptées

De plus en plus d'étudiants africains au Canada

Un stylo sur un formulaire d'immigration du gouvernement du Canada.
Le président de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan nous parle des demandes d'études en provenance des pays africains francophones qui sont de plus en plus acceptées au Canada.PHOTO : Radio-Canada
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 6 décembre 2022

Après avoir reconnu la présence de « racisme » et de « discrimination » au sein d'Immigration Canada, le gouvernement fédéral aurait revu ses pratiques.

Maintenant, plus de 4 demandes sur 10 provenant d'Afrique francophone sont approuvées au Canada.

Le président de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS), Jean Népo Murwanashyaka, n'a pas remarqué d'augmentation significative pour le moment en Saskatchewan, mais se réjouit de cette nouvelle.

Le problème de refus des visas est basé sur une sorte d'historique entre les coopérations bilatérales des pays africains et le Canada, selon le président de la CAFS.

En raison de ce contexte historique, ces refus de demandes étaient fréquents, car le fédéral croyait que beaucoup d'Africains venaient étudier au Canada et ne retournaient pas dans leur pays d'origine, explique Jean Népo Murwanashyaka.