•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des parlementaires à l'écoute d'une délégation de représentants francophones

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 2 décembre 2022

Des parlementaires à l'écoute d'une délégation de représentants francophones

Urgence pour l'avenir du français au Canada

La Chambre des communes à Ottawa
Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise Denis Simard nous parle de la Journée d'action politique Équipe francophonie, organisée par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada.PHOTO : Reuters / Patrick Doyle
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 2 décembre 2022

Hier, une délégation de 36 représentants francophones de différentes provinces et territoires s'est rendue à Ottawa, dans le cadre de la journée d'action politique Équipe francophonie, organisée par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada.

La délégation a rencontré plus de 30 parlementaires pour parler du déclin du français au Canada.

Le président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard, était sur place avec le directeur général de l’organisation Ronald Labrecque.

Denis Simard nous raconte que cette journée servait à reprendre contact avec les divers partis politiques fédéraux et à parler de la modernisation de la Loi sur les langues officielles pour en déterminer les priorités du gouvernement.

Les politiques d'immigrations et la prochaine feuille de route (pour savoir quels seront les investissements faits pour les communautés francophones et acadiennes dans les 5 prochaines années) ont été discutées entre la délégation et les parlementaires, précise le président de l'ACF.

Il précise que la délégation a proposé 6 autres amendements au projet de loi sur les langues officielles et demande une cible réparatrice de 12 % en immigration francophone.