•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Sensibiliser les jeunes à l'histoire autochtone

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 30 septembre 2022

Sensibiliser les jeunes à l'histoire autochtone

Des jeunes plus informés sur l'histoire autochtone au Canada

Des enfants assis sur leur chaise dans la classe lèvent la main.
Manon Tremblay, membre de la Nation crie Muskeg Lake en Saskatchewan et directrice principale des directions autochtones à l’Université Concordia, nous explique comment sensibiliser les jeunes à l'histoire autochtone.PHOTO : Radio-Canada
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 30 septembre 2022

C'est en ce 30 septembre que l'on souligne la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au Canada.

L'équipe de Point du jour s'intéresse à savoir si les jeunes sont plus sensibilisés par rapport à l'histoire des Autochtones au Canada qu'auparavant.

La membre de la Nation crie Muskeg Lake en Saskatchewan et directrice principale des directions autochtones à l’Université Concordia Manon Tremblay affirme qu'il y a un peu plus de sensibilisation et de produits dans les écoles aujourd'hui.

Elle pense qu'une des raisons pour laquelle les jeunes sont plus informés à ce sujet vient du fait que les personnes, en position d'autorités en matière d'éducation, sont plus sensibilisées par rapport à l'histoire autochtone.

La meilleure manière pour informer et sensibiliser les jeunes à l'histoire autochtone est de parler à des Autochtones, dit la directrice principale des directions autochtones de l'Université de Concordia.

Manon Tremblay mentionne que c'est en étant ouvert d'esprit et authentique, lors des discussions entre les Autochtones et le reste de la société canadienne, que l'on pourra arriver à la réconciliation.