•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le dossier des Langues officielles à surveiller au parlement

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du lundi 26 septembre 2022

Le dossier des Langues officielles à surveiller au parlement

Serait-ce la bonne année pour la présentation du projet de loi C-13 ?

Rémi Léger, assis dans son bureau.
Rémi Léger, professeur associé en sciences politiques à l’Université Simon Fraser, nous explique ce qu'il y aura à surveiller au Parlement d'Ottawa en matière de langues officielles.PHOTO : Gracieuseté : Rémi Léger
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 26 septembre 2022

La rentrée parlementaire a eu lieu mardi dernier (20 septembre) à Ottawa.

On profite de l'occasion pour mettre en lumière ce qui sera à surveiller dans le dossier des langues officielles.

Le professeur agrégé au département des sciences politiques à l'Université Simon Fraser de Vancouver, Rémi Léger, surveillera de très près le dossier de la modernisation de la Loi sur les langues officielles et de l'arrivée de Pierre Poilievre en tant que chef du Parti conservateur du Canada.

La modernisation de cette loi a été promise il y a 4 ans par le gouvernement de Justin Trudeau, raconte le professeur.

Cependant, les libéraux n'ont pas beaucoup de soutien, car les conservateurs, les néo-démocrates et le Bloc québécois exigent des changements sur ce projet de loi.

Finalement, il mentionne que la nomination de Michelle O'Bonsawin, en tant que juge à la Cour suprême, est une bonne nouvelle, car dans la modernisation de la Loi C-13, on demande que celle ou ceux qui siègent à la Cour suprême soient tous bilingues, dans les deux langues officielles du pays.