•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La COVID longue et son impact sur le système de santé

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 25 mai 2022

La COVID longue et son impact sur le système de santé

Que savons-nous de la COVID longue?

La professeure titulaire au Département de santé publique et d’épidémiologie de la Faculté de médecine de l’Université de la Saskatchewan, Anne Leis.
Anne Leis indique qu'entre 35 à 60% des personnes ayant de la COVID longue peuvent se sentir fatiguées 30 jours après avoir contracté le virus, mais pour d’autres cela peut durer plus longtemps.PHOTO : Radio-Canada / Marianne Meunier
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 25 mai 2022

Un grand nombre de personnes ayant contracté la COVID-19 expliquent être encore atteint de symptômes liés à la maladie. Pour certaines personnes, ces symptômes se poursuivent pendant des semaines et même des mois après la date de leur infection initiale.

Pour en apprendre davantage sur cette maladie incomprise, Emeline Riffenach en parle avec la professeure titulaire au Département de santé publique et d'épidémiologie de la Faculté de médecine de l'Université de la Saskatchewan, Anne Leis.

Selon elle, le symptôme le plus fréquent est celui de la fatigue.

Entre 35 à 60% des personnes ayant la COVID longue peuvent se sentir fatiguées 30 jours après avoir contracté le virus, mais pour d’autres cela peut durer plus longtemps, dit-elle.

Anne Leis ajoute que les symptômes liés à la COVID longue sont moins sévères pour les personnes ayant été vaccinées.

Bien que ces cas de COVID longue pourraient potentiellement engendrer un plus grand nombre de personnes cherchant des soins, Anne Leis indique que la priorité est de trouver des traitements qui peuvent soulager les symptômes.