•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Une alerte Amber pour les Autochtones ?

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 11 mai 2022

Une alerte Amber pour les Autochtones ?

Toute forme d'alerte peut aider

Le jeune Frank Young qui tient un dessin avec son nom sur la page.
Suite à la disparition de Frank Young près de la Nation crie Red Earth, des groupes de défense pour les Premières Nations demandent l'implantation d'un système national d’alertes pour Autochtones. PHOTO : Facebook/Red Earth Cree Nation
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 11 mai 2022

En Saskatchewan, des groupes de défense pour les Premières Nations demandent l'implantation d'un système national d'alertes pour Autochtones.

Cette demande fait suite à la disparition d’un enfant de 5 ans près de la Nation crie Red Earth, nommé Frank Young. Il a disparu le 19 avril dernier.

Nicolas Duny en parle avec un ancien policier de la Sûreté du Québec, François Doré.

Il explique que trois critères sont nécessaires pour lancer une alerte Amber : une personne d'âge mineure, crainte pour sa santé et sa sécurité et des indices disponibles à donner au public.

François Doré ajoute que d'autres alertes peuvent se faire notamment via des alertes régionales ou aux médias directement.