•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Jour de la Victoire  :  quelle raisonnance pour un ancien combattant ?

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du lundi 9 mai 2022

Jour de la Victoire  :  quelle raisonnance pour un ancien combattant ?

La société n'a pas tiré de leçons de la Seconde Guerre mondiale

Un homme âgé en studio de radio
Un ancien lieutenant-colonel de l’armée canadienne et bénévole du musée militaire de la Saskatchewan, Adrien Tatarinoff, nous parle de la Jour de la Victoire. PHOTO : Radio-Canada
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 9 mai 2022

En Russie et dans d'autres anciennes républiques soviétiques le Jour de la Victoire, la commémoration de la victoire des Alliés lors de la Seconde Guerre mondiale, a lieu le 9 mai.

Un ancien lieutenant-colonel de l’armée canadienne d'origine russe, Adrien Tatarinoff, a participé à un souper avec son club d'officiers pour souligner cette journée.

Pour ce Réginois de longue date, il est important de souligner le Jour de la Victoire, car c'est la fin d'un conflit qui a impliqué le monde entier.

Pour la nouvelle génération qui ne l'a pas vécu, Andrien Tatarinoff, souhaite que cette journée leur en apprenne plus sur la Seconde Guerre mondiale.

Par ailleurs, Adrien Tatarinoff se souvient en tant que jeune garçon à l'époque, des sirènes pour avertir des bombardements ainsi que du rationnement de la nourriture.