•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L’épuisement professionnel après des mois de pandémie

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du mardi 7 septembre 2021

L’épuisement professionnel après des mois de pandémie

L’épuisement professionnel après des mois de pandémie

Une femme assise à une table où se trouve une ordinateur portable et de nombreux documents.
Après des mois et des mois de crise sanitaire, de télétravail, d'école à la maison et de stress lié à la pandémie, nombreux sont les employés qui sombrent dans l'épuisement.PHOTO : iStock
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 7 septembre 2021

Après des mois de crise sanitaire, de télétravail, d'école à la maison et de stress lié à la pandémie, nombreux sont les employés qui sombrent dans l'épuisement. Des propriétaires d'entreprise commencent à mesurer l'impact de cette fatigue sur le bien-être général de leurs employés et inévitablement de leur rendement.

Cette semaine, en Oregon aux États-Unis, l'entreprise Nike a accordé une semaine de congé à tous ses employés pour qu'ils puissent se reposer et se remettre du stress prolongé vécu à cause de la pandémie.

Le média britannique The Guardian rapporte que de nombreux experts considèrent que l'épuisement lié à la pandémie pourrait avoir des conséquences sur le monde du travail éventuellement, et qu'il s'agit même d'une bombe à retardement que les employeurs se doivent d'adresser.

Est-ce assez pris au sérieux par les gestionnaires en ce moment?

On en discute avec Nicolas Chevrier, psychologue du travail.