•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Pensionnats autochtones, l’impact sur les Autochtones et les non-autochtones

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 4 août 2021

Pensionnats autochtones, l’impact sur les Autochtones et les non-autochtones

Quel impact psychologique face aux recherches autour des pensionnats pour Autochtones ?

Une photo prise en 1906 de l'ancien pensionnat pour Autochtones, Saint-Barnabas, situé sur le territoire de la Première Nation crie d'Onion Lake, en Saskatchewan.
Une photo prise en 1906 de l'ancien pensionnat pour Autochtones, Saint-Barnabas, situé sur le territoire de la Première Nation crie d'Onion Lake, en Saskatchewan.PHOTO : Archives de la Saskatchewan
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 4 août 2021

Depuis deux mois, le Canada va de découverte en découverte dans les cimetières des anciens pensionnats pour Autochtones. On se souvient des 215 tombes anonymes du pensionnat de Kamloops en Colombie Britannique... ou encore, et c'est un record, des 751 sépultures de Marieval en Saskatchewan.

De telles découvertes, ultramédiatisées, peuvent servir d'électrochoc pour les Autochtones comme les non-Autochtones.

L'animateur Nicolas Duny en discute avec Karine Vanthuyne, anthropologue et professeure à la faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa.