•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des recherches sur l'ostéoporose et les fertilisants pour la culture du riz

Point du jour, ICI Première.
Rattrapage du lundi 5 décembre 2022

Des recherches sur l'ostéoporose et les fertilisants pour la culture du riz

Chronique mensuelle du synchrotron

Un médecin pointe du doigt un genou sur une radio.
Le directeur scientifique du synchrotron canadien Gianluigi Botton nous parle des recherches sur l'ostéoporose et les fertilisants pour la culture du riz.PHOTO : getty images/istockphoto / kckate16
Point du jour, ICI Première.
Point du jourPublié le 5 décembre 2022

Des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan souhaitent contribuer à la recherche sur les traitements de l'ostéoporose et à la façon de réduire l'utilisation des fertilisants pour la culture du riz.

Le directeur scientifique du synchrotron canadien, Gianluigi Botton, nous explique d'abord le fonctionnement d'un os en santé.

Tout d'abord, il est toujours en croissance et il y a des parties qui disparaissent, donc pour que l'os demeure en santé, il faut que la dynamique soit maintenue en équilibre.

Lorsque l'équilibre est perdu, c'est là que l'ostéoporose survient, dit-il.

C'est pourquoi il y a des chercheurs qui focalisent sur la recherche de l'ostéoporose afin de mieux comprendre l'efficacité des médicaments et ses effets.

Dans un autre sujet de recherche, des chercheurs ont regardé la croissance du riz et ils ont découvert que si l'on ajoute du silicium comme fertilisant, on pourrait réduire l'utilisation du phosphore dans les engrais.

La raison est que le phosphore ne serait plus absorbé par le sol, s'il y a du silicium dans la terre.