•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du lundi 27 novembre 2017

Le roman Moi aussi je voulais l'emporter : Entrevue avec Julie Delporte

L’auteure Julie Delporte en quête de modèles féminins

Publié le 27 novembre 2017
L'autrice Julie Delporte
L'autrice Julie DelportePHOTO : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

En 2015, Julie Delporte nous avait offert l'intriguant Je vois des antennes partout, l'histoire d'une femme toxique à la technologie et critique du néolibéralisme qui s'exile dans le nord du Québec. Elle revient à la charge cette année avec Moi aussi je voulais l'emporter, un roman graphique qui se construit autour d'une question qui lui est intime : « À quel âge ai-je commencé à me sentir flouée d'être une fille? ». On discute avec elle de la place des femmes dans un monde pensé pour les hommes, de la solitude, de la maternité et de modèles féminins.

La créatrice des Moumines
« J’ai toujours le besoin d’aller me confronter avec cette solitude qui est très créatrice, j’avais très peur, je me sentais toujours dépendante affective, mais peu à peu j’y suis arrivée. Il fallait que je trouve des modèles féminins qui avaient fait ça, comme Tove Jansson », explique Julie Delporte, qui est parti en Finlande pour se ressourcer et pour s’imprégner des lieux de son héroïne, l’artiste Tove Jansson. Elle voyait en elle une femme libérée et fière, un modèle à suivre.

L'amour et l'exil
Julie Delporte avait besoin de se détacher de tout pour lire, écrire et penser. « L’amour est extrêmement carnassier, ça mange l’énergie, ça nous empêche de travailler », dit-elle, d’où son besoin de partir loin.

« On m’a fait lire trop d’hommes, dans mon livre, je ne cite pratiquement que des femmes. »

—  Julie Delporte

Moi aussi je voulais l’emporter, Julie Delporte, Pow Pow, 17 octobre 2017

Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Résumé : « Inspirée par la figure de Tove Jansson, créatrice des Moumines à laquelle devait d’abord être consacré l’ouvrage, Julie Delporte se remet ici en question en tant que femme, tout en s’interrogeant sur la place qu’occupent celles-ci dans le monde. Avec une sincérité désarmante, elle expose ses doutes et ses craintes et tente de leur donner un sens.

Moi aussi je voulais l’emporter est un essai autobiographique où l’intime entre en résonance avec le social. Porté par le dessin lumineux de Delporte, le livre trouve son équilibre quelque part entre la douceur et la douleur. » - Éditions Pow Pow (Nouvelle fenêtre)