•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Michel Tremblay : Le prix littéraire Gilles-Corbeil

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Audio fil du mardi 31 octobre 2017

Michel Tremblay : Le prix littéraire Gilles-Corbeil

Michel Tremblay rafle le prix Gilles-Corbeil

Michel Tremblay
Michel TremblayPHOTO : Attractions images
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 31 octobre 2017

« Le moindre petit cadeau, même les prix moins importants sont extraordinaires pour moi. La moindre reconnaissance me va droit au cœur », dit avec humilité l'auteur et dramaturge Michel Tremblay qui vient tout juste de recevoir le prestigieux prix littéraire Gilles-Corbeil. Il rejoint la courte liste des gagnants de cette distinction qui récompense tous les trois ans l'ensemble de l'oeuvre d'auteurs québécois. On discute aussi avec lui de son dernier ouvrage, Le peintre d'aquarelles qui aborde le thème de la vieillesse.

Résumé de l’éditeur du livre Le peintre d’aquarelles
« À soixante-seize ans, Marcel a passé le plus clair de sa vie à l’ombre – enfermé à vingt-trois ans dans l’étrange asile de Nominingue, au fin fond des Laurentides, il est toujours au pied de ses mystérieuses et menaçantes montagnes, plus de cinquante ans plus tard, bien qu’on l’ait laissé sortir. Ces montagnes, il les peint, avec beaucoup de ciel. Il peint aussi la mer, qu’il n’a jamais vue ''en vrai''. Et comme dans une tardive tentative de libération, le voilà qui se lance dans un projet inédit : écrire son journal. Remonter le fil d’une folie qui l’a mis à l’isolement – malgré les visites de sa mère morte et de son chat imaginaire. » - Leméac (Nouvelle fenêtre)

À propos de la pièce Les belles-sœurs

« Je m’étais rendu compte que le théâtre nord-américain en générale était un théâtre d’hommes pour les hommes et que les femmes étaient très souvent des personnages secondaires et comiques. J’en avais assez. Une des raisons pour laquelle j’ai écrit les belles sœurs était pour évacuer complètement les hommes de la scène. »

—  Michel Tremblay

Références :
L'adaptation de son livre paru chez Leméac l'an dernier, Conversations avec un enfant curieux (Nouvelle fenêtre), sera présentée au Théâtre Jean-Duceppe sous le titre Enfant insignifiant! (Nouvelle fenêtre) du 13 décembre 2017 au 3 février 2018. Mise en scène par Michel Poirier.
Son 31e roman, Le peintre d’aquarelles (Leméac) (Nouvelle fenêtre), paraît demain le 1er novembre. Il met en scène le personnage de Marcel, un schizophrène qu’il a délaissé depuis presque 30 ans. Le lancement aura lieu le 6 novembre à 17h à l’Hôtel Nelligan.
Son conte Le Diable en canot sera lu par Laurent Paquin (Nouvelle fenêtre) les 19, 20 et 21 décembre, dans le cadre du traditionnel conte de Noël de l'OSM, sous la direction de Kent Nagano