•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

La liste de l'invité : Les réponses de Jean-Michel Blais

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Rattrapage du 20 mai 2022 : Jean-Michel Blais, Rip Pop Mutant et Pascal Cameron

La liste de l'invité : Les réponses de Jean-Michel Blais

Le pianiste Jean-Michel Blais et ses choix culturels

L'artiste gesticule en discutant avec l'animatrice.
Le musicien Jean-Michel Blais répond au questionnaire de la liste de l'invité.PHOTO : Radio-Canada / Christian Côté
Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première.
Plus on est de fous, plus on lit!Publié le 20 mai 2022

Sur son troisième album, aubades, Jean-Michel Blais a écrit pour un ensemble pour la première fois de sa carrière, en s'inspirant du poète anglais William Morris. Le pianiste révèle les choix culturels qui le font vibrer ces temps-ci.

Quel mot vous décrit?
Indicible

Quelle est votre devise?
« Sans la musique, la vie serait une erreur », de Friedrich Nietzsche

Quel est votre plus ancien souvenir de lecture?
L'herbe bleue, attribué à Beatrice Sparks

Quelle chanson vous représente?
Celle qui reflète mon état d'esprit au moment précis où je l'écoute, celle qui m'obsède, qui me roule dans l'oreille.

Quel est votre mot préféré?
Chrysalide

Et celui que vous aimeriez bannir?
Censure

Quelle lecture a fait votre éducation sentimentale ou amoureuse?
Le banquet, de Platon

Quelle lecture obligatoire a été une torture?
Somme théologique, de Saint Thomas d'Aquin

Quel livre a changé votre vie?
Ulysse, de James Joyce

Quelle est votre lecture réconfort?
Philosophie magazine

Quel « chef-d’œuvre » est surestimé?
À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust

Quelles expressions vous exaspèrent?
« C'est spécial/différent » (par rapport à la nouveauté)
« C'est l’fun » (par rapport aux vins)
« C'est inacceptable! » (par rapport à la politique)

Quelle est la plus grande leçon que la vie vous a apprise?
Qu'on ne peut s'imaginer l'inimaginable.